la bobine d'Ennery
la bobine d'Ennery

Secrets de tournage

D'après une histoire vraie

Christopher McCandless a réellement vécu. Son histoire a même inspiré le livre Voyage au bout de la solitude écrit par le journaliste américain Jon Krakauer, et sur lequel Sean Penn s'est basé pour réaliser Into The Wild. Dans le livre, Krakauer décrit la personalité complexe du jeune aventurier, à la fois sociable et solitaire. Après avoir obtenu son diplôme universitaire en 1990, Christopher McCandless quitte sa famille et sa région pour une gigantesque aventure solitaire. McCandless sillone les régions les plus sauvages de l'Amérique mais son périple s'achève de manière dramatique. Christopher McCandless meurt de malnutrition en Alaska. Son corps est retrouvé le 6 septembre 1992.

Eddie Vedder récompensé

Eddie Vedder, chanteur du groupe Pearl Jam et compositeur de la bande originale du film, a décroché le Golden Globe 2008 de la Meilleure chanson. Il a accepté de participer au projet avant même d'en connaître l'histoire.

Une forte implication

Pour incarner au mieux son personnage, Emile Hirsch a perdu près de 20 kilos.

DiCaprio envisagé

Sean Penn a d'abord envisagé de confier le rôle principal à Leonardo DiCaprio. Le cinéaste a mis une dizaine d'années avant de pouvoir concrétiser ce projet, attendant d'avoir la pleine assurance de l'accord de la famille de Christopher McCandless pour tourner le film.

Le tournage

Into The Wild a été intégralement tourné en décors naturels. L'équipe a d'ailleurs effectué quatre voyages en Alaska, afin de filmer la région à chaque différente saison.

Emile Hirsch fait tout lui-même

Aucun cascadeur ou doublure n'a effectué les cascades du film à la place d'Emile Hirsch ; c'est donc bien lui qui a été porté par le courant, escaladé les rochers ou s'est retrouvé confronté à un ours.

Un accessoire ayant appartenu à McCandless lui-même

La montre que porte Emile Hirsch pendant tout le film est celle ayant réellement appartenu à Christopher Johnson McCandless, le personnage qu'il incarne. Elle lui a été donnée comme cadeau.

Improvisation

Zach Galifianakis, dont le personnage ne dit rien dans le script original, a dû improviser toutes ses répliques lors du tournage. L'acteur mâche vraiment du tabac dans la vie ; aussi, il a tenu à faire de même pour le film, plutôt que de mâcher des prunes comme la production le lui avait suggéré.

Vrai élan

L'élan que tue Emile Hirsch/Christopher McCandless dans Into the wild a en réalité été trouvé sur une route après qu'il a été percuté par une voiture.

Rôle surprise

Brian Dierker, qui joue Rainey dans Into the wild, était à l'origine engagé sur le film en tant que consultant technique pour les scènes de rafting. C'est Emile Hirsch qui a convaincu Sean Penn de lui donner un rôle.

Kristen Stewart mélomane

Kristen Stewart a chanté la chanson Blackbird des Beatles lors de son audition. Elle a même co-écrit l'une des chansons que chante son personnage dans le film.

L'homme qui murmurait à l'oreille des loups

Durant le tournage, Sean Penn a été particulièrement proche des loups qui ont été adoptés pour les besoins du film. Il a passé des heures à les nourrir, à jouer avec eux et à s'en occuper avant, pendant et après le tournage.

Un directeur de la photo français

Eric Gautier oeuvre depuis près de vingt ans pour le cinéma français. Directeur de la photo, il a travaillé avec quelques figures majeures du cinéma hexagonal : Nicole Garcia (Le Fils Préféré), Arnaud Desplechin (Comment je me suis disputé..., Esther Kahn, Rois et reine), Olivier Assayas (Irma Vep, Les Destinées sentimentales, Clean), Marion Vernoux (Love etc.), Patrice Chéreau, (Ceux qui m'aiment prendront le train, Intimité, Son frère, Gabrielle), Leos Carax (Pola X), Raoul Ruiz (Les Ames fortes) ou encore Claude Berri (Une femme de ménage, L'Un reste, l'autre part) et Alain Resnais (Coeurs).
Eric Gautier a également travaillé avec le cinéaste brésilien Walter Salles à l'occasion de Carnets de voyage.

Nommé à cinq reprises aux César, il a remporté une fois la statuette. C'était en 1998 pour son travail sur
Ceux qui m'aiment prendront le train

Actualités

Prochaine projection

 

     le 19 décembre 2020        

à

 

17h00

 

dans la salle du conseil

 

municipal